Durant des semaines, Donato Garcia Junior, âgé de 21 ans, aurait terrorisé plusieurs quartiers de la ville de Mesa, en Arizona (États-Unis). Surnommé le « Cambrioleur des portes à chien », Garcia a été accusé de cambrioler des maisons en s'y introduisant par les portes destinées au passage des chiens.

En l'absence de preuves suffisantes pour appréhender le « Cambrioleur des portes à chien », les habitants de Mesa commençaient à se sentir impuissants. Toutefois, grâce à la sonnette vidéo Ring d'un des voisins, Garcia a été placé derrière les barreaux.

Une nuit, vers trois heures du matin, la sonnette vidéo Ring de Dale Viers enregistre la vidéo d'un inconnu rôdant autour de son porche. Dale rapporte l'incident à la police quelques jours plus tard, mais comme l'inconnu n'a commis aucun crime, la vidéo n'intéresse pas la police.

Quelques semaines plus tard, en regardant la chaîne ABC15, Dale tombe sur un reportage au sujet du « Cambrioleur des portes à chien », qui se serait introduit dans trois maisons de son quartier. Dale reconnaît immédiatement le suspect comme étant l'inconnu enregistré par sa Ring Video Doorbell. Dale contacte la chaîne d'information et annonce qu'il dispose d'une vidéo du suspect. ABC15 accepte la vidéo et en fait un reportage.

Dale apprend rapidement que, quelques minutes après l'enregistrement de Garcia rôdant sur son porche par sa Ring Video Doorbell, le « Cambrioleur des portes à chien » avait ciblé trois autres maisons de son quartier. Il s'était introduit dans une remise, avait pillé une voiture et volé un vélo ainsi que des outils électriques.

Des témoins des précédentes effractions ont confirmé que l'inconnu de la vidéo de Dale était le « Cambrioleur des portes à chien ». Grâce à ces preuves supplémentaires, la police put enfin monter un dossier contre le suspect.

Le jour suivant, Garcia fut arrêté.

Les sonnettes vidéo Ring contribuent indéniablement à protéger votre maison et votre famille. Mais l'impact de Ring sur les quartiers dans leur ensemble constitue l'un de ses principaux atouts.

Nous avons déjà mis en avant de nombreux témoignages à propos de voisinages se mobilisant grâce à des vidéos enregistrées par Ring. Par exemple, à Columbus, Kansas City et Olympia, les habitants ont utilisé Ring en conjonction avec les réseaux sociaux pour placer des malfaiteurs derrière les barreaux. L'arrestation du « Cambrioleur des portes à chien » ne fait qu'apporter une preuve supplémentaire de l'impact de Ring sur des communautés proactives.

Ring favorise une surveillance du voisinage en phase avec l'ère du numérique. Fini les descriptions approximatives des criminels locaux et les réunions de surveillance hebdomadaires. Les habitants peuvent désormais compter sur les vidéos HD de Ring pour diffuser des informations instantanément, et se mobiliser sur les réseaux sociaux et les applications tels que Nextdoor. Lorsque les maisons sont protégées par Ring et que le voisinage est connecté grâce aux réseaux sociaux, les habitants peuvent étendre leur Périmètre de Surveillance Ring tout autour du quartier.