Cher Shark Tank,

Au nom des 180 membres d'équipe qui travaillent dans les bureaux de Santa Monica, en Californie et de Phoenix, en Arizona : merci. Merci, car sans vous, nous n'en serions pas là aujourd'hui.

Il y a tout juste 2 ans, le 15 novembre 2013, vous diffusiez notre épisode. À l'époque, notre équipe ne comptait que 8 personnes. Nous travaillions dans mon garage et étions sur le point de mettre la clé sous la porte. Bien que nous arrivions à faire quelques ventes, nous ne disposions pas d'assez de fonds pour couvrir les coûts colossaux liés à la création du produit et au développement de l'entreprise que nous possédons aujourd'hui.

Nous avions un bon produit et une grande mission, celle de « Réduire la criminalité dans le voisinage », mais ce n'était pas assez pour atteindre notre objectif. Nous avons envoyé notre candidature à Shark Tank dans l'espoir d'obtenir de l'aide pour passer la vitesse supérieure, mais avec plus de 40 000 autres candidatures cette année-là, nos chances de sélection étaient faibles…

Puis, nous avons reçu un appel. Personne n'y croyait, nous allions passer dans Shark Tank ! Cependant, comme on dit souvent : « si c'est trop beau pour être vrai, ça l'est probablement ».

Ce que les gens ignorent, c'est que même en étant « sélectionné » pour participer à l'émission, tout peut arriver dans Shark Tank. Participer à Shark Tank demande beaucoup de préparation. Il faut construire un décor créatif, à ses propres frais, et s'entraîner sans relâche pendant plus d'un mois. De plus, il existe une difficulté supplémentaire : les participants ne sont pas assurés de conclure un accord, et même après le tournage, rien ne garantit que l'épisode sera diffusé.

Nous nous sommes considérablement investis pour Shark Tank. Nous avons dépensé 10 000 dollars pour construire notre décor : une fausse façade de maison. De plus, pendant un mois, toute l'équipe (composée de 8 personnes) a travaillé sans relâche pour préparer l'émission, tout en continuant à faire fonctionner l'entreprise. Nous pensions qu'être plus visibles aurait un impact significatif, mais à l'époque, ce dont nous avions le plus besoin, c'était de l'argent.

Jamie Shark Tank

Je n'oublierai jamais le moment où j'ai quitté le plateau sans conclure d'accord. C'était terrible. Nous avions travaillé si dur. C'était impensable de repartir sans rien. Bien sûr, je me suis dit que si l'épisode était diffusé (ce qui est moins évident si le candidat ne conclut pas d'accord), cela pourrait avoir un impact, mais je ne pensais pas que notre passage à la télé puisse changer notre situation de manière significative.

J'étais déçu de devoir annoncer une telle nouvelle à l'équipe. Cependant, nous devions aller de l'avant, alors nous nous sommes remis au travail, nous sommes restés concentrés et nous avons fait de notre mieux.

Puis l'épisode a été diffusé…et nos vies ont changé définitivement. Shark Tank a été un véritable tremplin pour nous. De plus, notre succès ne s'est pas essoufflé en quelques semaines…Deux ans plus tard, nous sommes toujours là. Nous avons gagné des millions de dollars, mais nous avons surtout gagné en crédibilité et en visibilité auprès des partenaires industriels.

Grâce à Shark Tank, nous avons pu embaucher plus d'ingénieurs et passer au niveau supérieur. C'était comme si l'on avait remplacé l'essence de notre voiture par du carburéacteur…

Notre mission « Réduire la criminalité dans le voisinage » nous tient toujours autant à cœur et nous tâchons de rester humbles. Certes, nous avons commencé dans un garage, mais nous avons parcouru beaucoup de chemin ces deux dernières années.

Merci à Mark Burnett, aux « Sharks », à notre fabuleuse productrice, Kate Ryu, et à tous ceux qui travaillent pour l'émission. Vous vous dévouez pour créer une émission exceptionnelle et, grâce à vous, mon équipe et moi vivons le véritable rêve américain.

Jamie

Fondateur et PDG de Ring